Combien coute une opération du nez

La chirurgie esthétique attire de plus en plus d’adepte y compris la chirurgie du nez ou « rhinoplastie ». Une intervention qui vise à corriger les imperfections du nez et modifier sa forme qui est souvent source de complexe. Mais cette opération chirurgicale peut également être réparatrice, prescrite pour redresser la cloison nasale pour remédier aux difficultés respiratoires d’un patient. Mais le prix d’une chirurgie est exorbitant, une rhinoplastie peut coûter entre 2500 euros à 4500 euros, un tarif très variable en fonction du chirurgien. Voilà pourquoi il est capital de connaître les conditions de remboursement de cette opération chirurgicale. Dans quels cas la sécurité sociale rembourse-t-elle la chirurgie du nez ? Et quelle est la part de la mutuelle dans la prise en charge ?

La rhinoplastie

La rhinoplastie est une des opérations chirurgicales les plus demandées en France pour corriger la forme du nez, notamment trop longue, trop large ou avec la présence d’une grosse bosse. Mais comme il a été dit, elle peut aussi être de type réparatrice pour remettre en ordre la respiration d’un patient dû à la cloison. Cette dernière aura donc une visée médicale et aura pour objectif de redresser cette cloison provoquant des problèmes respiratoires. Une rhinoplastie doit formellement passer par un diagnostic et un échange entre le chirurgien et le patient. L’anesthésie peut être locale ou générale selon le cas, et après une intervention d’une heure à une heure et demie, une hospitalisation de 1 à 2 jours sera obligatoire. Le tarif excessif de cette opération chirurgicale pouvant atteindre les 4500 euros doit donc vous inciter à prendre connaissance de ce qui concerne le remboursement et les prises en charge.

Le remboursement de la sécurité sociale pour une rhinoplastie

La sécurité sociale ne rembourse pas la chirurgie du nez si elle est purement esthétique. Cependant, une prise en charge peut être valable sous certaines conditions et les dépassements d’honoraires resteront à votre charge, d’où l’importance de bien choisir votre mutuelle. Vous pourriez être remboursé par l’assurance maladie s’il y a présence de traumatismes du nez sévère, dans le cas où la déviation de la cloison du nez est visible à l’œil nu, une malformation à la naissance ou un problème de fonctionnalité affectant la respiration. Mais pour ce faire, il faudra l’obtention d’un accord du service médical du régime et faire une demande d’entente au préalable qui sera fourni par le chirurgien à la CPAM. Une consultation avec le médecin de la sécurité sociale sera ensuite obligatoire. Il est à préciser que la prise en charge est totale si vous êtes hospitalisé dans un hôpital conventionné.

Le remboursement par les mutuelles

Dans le cadre d’une chirurgie purement esthétique où la sécurité sociale ne prend rien en charge, la mutuelle ne peut intervenir. Mais si la sécurité sociale a accordé sa prise en charge pour une chirurgie réparatrice, le taux de remboursement de votre mutuelle dépendra donc des garanties de votre contrat. Avec certaines mutuelles, vous pourriez même avoir l’opportunité de bénéficier d’un tarif journalier pour l’hospitalisation, à part les dépassements d’honoraires, et d’une protection juridique suite à un échec de l’intervention avec un traitement psychologique. C’est pourquoi nous vous conseillons de bien comparer avant de choisir votre mutuelle pour bénéficier des meilleures couvertures dans les meilleures conditions.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.