Chute de cheveux, les causes et les solutions de prévention

La perte des cheveux est habituellement une source d’angoisse pour les femmes. Elle peut engendrer des traumatismes psychologiques importants. Vous perdez en moyenne jusqu’à une centaine de cheveux par jour, que l’on retrouve souvent sur la brosse, la taie d’oreiller, les vêtements, etc. En principe, cela ne constitue pas une raison pour s’alarmer. Mais, si quelques zones de votre crâne commencent à se dégarnir, il est préférable d’analyser à fond la situation. Les causes de la chute des cheveux sont diverses. Différentes solutions existent cependant pour vous permettre de conserver la densité de vos cheveux.

Les causes plausibles

Les cheveux constituent l’un des éléments qui caractérisent le charme d’une femme. On passe plus de temps et consacre plus de budgets pour l’entretien et l’embellissement du cuir chevelure. Perdre quelques cheveux par jour est un phénomène tout à fait naturel, mais une diminution importante de la densité de vos cheveux est un signe qui peut vous inquiéter. La chute de cheveux peut avoir plusieurs origines. Les dérèglements hormonaux occasionnés par la grossesse, l’accouchement ou encore la ménopause provoquent la perte de cheveux.

La génétique intervient également dans la chute de cheveux. Le cas de l’hypersensibilité du bulbe du cheveu est envisageable. Les troubles hormonaux s’ajoutent également à la liste. En effet, il arrive que votre organisme produise des hormones mâles en quantité importante qui provoque la diminution de la densité du cuir chevelu. Les carences alimentaires sont aussi des causes probables qui requièrent une attention particulière. Le manque de nutriment comme les vitamines B ou le fer entraine la perte de cheveux. Un régime alimentaire trop sévère entraine souvent des carences alimentaires. Le stress et les chocs psychologiques ont un effet néfaste sur le cuir chevelu.

Les signes

La chute de cheveux peut se produire sous différentes formes. Elle peut être passagère en se manifestant durant une certaine période seulement. La perte est souvent minime dans ce cas et la repousse s’effectue après la disparition des symptômes engendrant la chute. Dans le cas d’une chute prolongée, il est nécessaire de déceler tous les symptômes afin de traiter efficacement la perte de cheveux. L’affinement du cuir chevelu est réversible. Les coupes de cheveu inapproprié provoquent l’éclaircissement de la chevelure. Les cheveux crépus et métis sont les plus sensibles à l’étirement.

Les préventions

Le cuir chevelu est sensible à la carence alimentaire. C’est l’un des facteurs provoquant l’appauvrissement en oligoéléments et en nutriments. Pour lutter contre la chute des cheveux, l’ensemble des professionnels en chevelure s’accorde à dire qu’il est nécessaire d’avoir une alimentation saine pour profiter d’un cuir chevelu bien dense. Il est essentiel de privilégier les aliments renfermant un apport important en vitamines B et en zinc. Le fer et les acides aminés sont par ailleurs importants pour assurer la santé de votre cuir chevelu. Il est conseillé d’éviter à tout prix le stress. Le mieux est d’adopter un style de vie zen. Les cheveux ont besoin d’être traités avec soin. Ainsi, limitez les colorations, les décolorations ou les brushings trop fréquents.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.