Arthrose : quels sont les facteurs de risque ?

L’arthrose est une maladie articulaire chronique qui touche entre  9 et 10 millions de Français (soit 17% de la population). Elle est l’une des premières causes de consultations après les maladies cardio-vasculaires. Cette maladie qui se caractérise par un déséquilibre entre destruction du cartilage et réparation, apparait généralement après 40 ans et à partir de 65 ans, elle se généralise.

Arthrose : quels sont les facteurs de risque ?

Pour faire le diagnostic de l’arthrose chez un patient, avant même de commencer par faire des radiographies ou bien une arthroscopie de la hanche, il faut établir un diagnostic clinique en lui posant des questions pour cibler les facteurs de risques et ses antécédents. Il est important pour établir un diagnostic précis de rechercher chez le patient tous les facteurs de risque auquel il est confronté, ou a pu être confronté au cours de sa vie. Zoom sur ces facteurs de risque à l’origine de l’arthrose.

Quelles sont les articulations les plus touchées par l’arthrose ?

L’arthrose touche à :
– 75 % les cervicales
– 70% les lombaires
– 60 % les mains et les doigts
– 30% les genoux
– 10% la hanche
– 10% les pieds

Les facteurs favorisant l’usure des articulations

Si une patiente arrive avec des douleurs à la hanche, cela peut être un cas d’arthrose lié à la ménopause. En effet, la ménopause qui est à l’origine d’un changement hormonal chez la femme, peut être un facteur de risque pour l’arthrose.

L’âge est aussi un important facteur de risque : il est responsable du vieillissement des articulations et du cartilage.

Souffrir de surpoids ou bien d’obésité à également un impact sur les articulations : le surplus de poids fatigue d’avantage les articulations.

Certaines interventions chirurgicales (comme la méniscectomie totale par exemple) ou bien d’anciens traumatismes (comme les entorses ou bien les  fractures), ne sont pas à sous-estimer non plus. Cela fragilise à terme les articulations.

Un travail répétitif ou bien encore une activité sportive de contact, peuvent aussi être la cause de microtraumatismes répétés sur les articulations.

Les facteurs héréditaires

L’arthrose peut également être reliée à des facteurs héréditaires, comme :

– les anomalies congénitales de la hanche
– les genoux en tonneau ou en X (ces déviations du genou ont un impact sur l’articulation elle-même)
– les facteurs génétiques, plus particulièrement en ce qu’il concerne l’arthrose des doigts (plus d’informations sur l’arthrose des doigts ici).

Tous ces facteurs sont des mécanismes à l’origine de lésions arthrosiques. Ils favorisent au fil du temps le développement de l’arthrose, que ce soit chez les hommes ou chez les femmes. 

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.